Advice for Musicians during the Pandemic : Part 2, Self care and mental health

Updated: Apr 30

*voir traduction française plus bas


The situation created by the current pandemic can be extremely difficult on one’s mental health. Not only are we facing financial challenges (see our previous post for financial advice), but social distancing can also have a serious impact on our emotional well-being.


Although we know this situation will eventually come to an end, it’s not possible to know exactly when that will be, the uncertainty of which is another source of stress. It’s important that we take care of ourselves in the present moment, and to find a way to adjust to this new reality while it lasts.


To make this period easier, here are some recommendations :


1. As much as possible, practice a healthy lifestyle

Keep a daily routine to avoid putting your life on hold. Follow the same routine you would if you were working : wake up at the same time each day, take a shower, and get dressed. It is very important to prioritize sleep, and enough of it, as much as possible.


When practicing, know that it may be difficult to play without dwelling on what you have lost. Acknowledge this and make room for it, and also notice what there might be new room for now, if you suddenly have quite a lot of time on your hands. For example, try turning to the fundamentals: open your old method books and take time to explore new ideas. Dr. Renée-Paule Gauthier has a JOYFUL PRACTICE CHALLENGE where she gives prompts to find creativity, mindfulness, and joy in your practice.


Eat healthy and be creative with your pantry. Get inspired by Bon Appétit’s Guide to Cooking at Home in the Time of Coronavirus.


Exercise and get your body moving! Here are some videos that our staff have enjoyed at home:

10 Minute Home Workout! | #DaleyWorkout Ep1 I Tom Daley

15 Minute Beginner Flexibility Routine!

Naada Yoga : Short practice for supporting immunity


It’s important to recognize that the current situation is scary and anxiety-provoking. Our brains are wired by evolution to respond to threat with a fight-or-flight response, which feels particularly futile in a pandemic, where the best thing you can do is stay home. That can make choosing healthy habits difficult. If the above list feels overwhelming, know that it’s enough to start with just getting out of bed, or just playing your instrument for 5 minutes, or just taking a short walk around the block.


2. Be prepared

Fear is a response that mobilizes our bodies to take action. There is not a lot of action to be taken in a pandemic, but one thing you can do is to be prepared and have the basics like food, water, and medication. By not over-preparing and hoarding supplies, you are helping your neighbours as well - and by having all the basics you need for yourself and/or your family for a period of two weeks, you are doing the best thing you can do for yourself and family.


However, please note that even if you take all the precautions recommended, there is always some risk. Understanding that there is no such thing as total “zero risk” can help reduce your anxiety, especially for the perfectionists among us.


3. Stay connected

Use social media and video calling apps (Zoom, Facetime, Google Hangout, etc.) to stay in touch with your friends and family.


“Don’t quarantine yourself from social contact, just physical contact. Keeping in touch with friends and families benefits everyone and is a crucial part of self-care.” - Jeff Fant, AgriLife Extension’s disaster assessment and recovery agent for District 7, San Angelo

Communicate your emotions to a friend or a spouse and rely on each other by using a buddy system. Be a friend and reach out to people, especially those who may be more vulnerable in this situation: people with pre-existing mental health challenges, people living alone, or people needing to be in quarantine because of pre-existing medical issues. Offer your help and your support, listen, and be kind. Do not hesitate to reach out for help and accept help when it is offered.


4. Stay informed - but not overly informed

The situation is evolving fast and staying informed is a good idea. However, being glued to your phone and keeping the news constantly on can be highly anxiety inducing. Choose one or a couple reliable sources, such as from your government's public health authority and/or a news outlet you trust. Avoid sharing information on social media that you cannot prove.


Noises and extra stimuli contribute to anxiety and affect concentration. Therefore, try to do one thing at a time and consult one communication device at a time. (e.g. Listening to the news or radio while working.)


5. Practice gratitude

Keeping a gratitude journal is a good healthy habit in general. If this is too involved for you, just take a minute or two everyday and think about what you can be grateful about. It can be as simple as “I’m grateful to have made a beautiful sound on my open strings” or more in depth as “I’m grateful to live in an era where we have technology to keep us connected”.


Remember that gratitude can live side-by-side with fear and anxiety. By making room for both to exist simultaneously, you are telling your body and your brain that its fight-or-flight response doesn’t need to also fight for your attention - which can diminish the severity of the response and help make room for things like gratitude.


6. Unwind and have fun

Return to your old hobbies (watercolouring, video games, dancing, reading, etc.)! If you are fortunate enough to live with someone, get your board games out! Even if you live alone, there are many online board game platforms that can be used in conjunction with a video chatting platform among friends and family. (e.g. Playing Cards Online)


Music can be a source of consolation and safety in times of anxiety. Many ensembles and artists are offering free digital access to their audio and video archives. (e.g. The Berliner Philharmoniker's Digital Concert Hall) Let yourself listen to music that brings joy or a sense of familiarity.


Even with all of the above measures taken, it’s inevitable that this will be a difficult time for musicians, whose livelihood is inextricable from social contact, connection, and the sharing of the live arts with one another. Whether your response is to dive more furiously into work, practicing and composing and teaching online, or to take a step back and focus on the basics of self-care and managing your emotions day-by-day, your response is valid. It may be helpful to remind yourself that this is an interruption, not an end. When we do finally get to the other side of this time, our collective appetite for direct connection and the sharing of music together will be enormous - and artists will be here to joyfully meet that need, both for ourselves and audiences.


Sources and additional resources

Conseils aux musiciens pendant la pandémie: Partie 2, bien-être et santé mentale


La situation engendrée par le pandémie de la COVID-19 peut être extrêmement difficile sur notre santé mentale. Non seulement nous sommes face à des défis financiers (voir notre article précédent pour nos conseils financiers), mais la distanciation sociale peut aussi avoir un impact sur notre bien-être.


Bien que nous sachions que cette situation prendra fin, il n'est pas possible de savoir exactement quand cela se produira. Cette incertitude est une autre source de stress. Il est important de prendre soin de soi dans le moment présent et de trouver une manière de s'ajuster à cette nouvelle réalité pour le temps qu'elle durera.

Pour faciliter cette période, voici quelques recommandations :


1. Autant que possible, ayez un style de vie sain

Gardez une routine pour éviter de mettre votre vie sur pause. Suivez la même routine que si vous travailliez : réveillez-vous à la même heure chaque jour, prenez une douche et habillez-vous. Il est très important de prioriser le sommeil, et suffisamment, autant que possible.

Lors de votre pratique instrumentale, sachez qu'il peut être difficile de jouer sans s'attarder sur les contrats que vous avez perdus. Admettez ce fait et reconnaissez ce que vous offre cette période. Par exemple, si vous avez beaucoup de temps pour vous-même, retournez à la base : ouvrez vos livres de méthodes et prenez le temps d'explorer de nouvelles idées. Le JOYFUL PRACTICE CHALLENGE de la Dr. Renée-Paule Gauthier offre des conseils pour trouver de la créativité, la pleine-conscience et de la joie dans votre pratique.


Mangez santé et soyez créatifs avec votre garde-manger. Inspirez-vous du "Guide to Cooking at Home in the Time of Coronavirus" de Bon Appétit.

Faites de l'exercice et faites bouger votre corps! Voici quelques vidéos que nos employés ont apprécié à la maison:

10 Minute Home Workout! | #DaleyWorkout Ep1 I Tom Daley

15 Minute Beginner Flexibility Routine!

Naada Yoga : Short practice for supporting immunity


Il est important de reconnaître que la situation présente est épeurante et anxiogène. Le réflexe de "lutte ou fuite" de notre cerveau est conçu pour répondre à la menace de cette manière. Cela peut faire en sorte qu'il est difficile d'adopter de bonnes habitudes. Si la liste ci-dessus vous décourage, sachez qu'il est suffisant de commencer par des choses simples : faire son lit, jouer de son instrument pendant 5 minutes seulement ou prendre une marche autour du bloc.


2. Soyez prêts

La peur est une réponse qui nous pousse à agir. Il y a beaucoup d'actions à prendre dans le cas d'une pandémie, mais une chose que vous pouvez faire est de préparer les denrées nécéssaires (nourriture, eau, médicaments). En évitant de vous sur-préparer et d'accumuler trop, vous aidez vos voisins. Nous vous suggérons de préparer les denrées nécéssaires pour vous et/ou votre famille pour une durée de deux semaines.


Cependant, veuillez noter que même si vous prenez toutes les précautions recommandées, il y aura toujours un risque. Comprendre et accepter qu'il n'y a pas de "risque zéro" vous aidera à réduire votre anxiété, particulièrement pour les perfectionistes parmi nous.


3. Restez en contact

Utilisez les réseaux sociaux et applications d'appels vidéo (Zoom, Facetime, Google Hangout, etc.) pour rester en contact avec vos amis et votre famille.


“Don’t quarantine yourself from social contact, just physical contact. Keeping in touch with friends and families benefits everyone and is a crucial part of self-care.”- Jeff Fant, AgriLife Extension’s disaster assessment and recovery agent for District 7, San Angelo

Exprimez vos émotions à un ami ou votre conjoint et comptez les uns sur les autres. Agissez en ami et contactez vos proches, en particulier ceux qui peuvent être plus vulnérables dans cette situation : les personnes ayant des problèmes de santé mentale préexistants, les personnes vivant seules ou les personnes devant être mises en quarantaine en raison de problèmes médicaux préexistants. Offrez votre aide, écoute, support et gentillesse. N'hésitez pas à demander de l'aide et à l'accepter lorsqu'on vous l'offre.


4. Restez informés - mais pas trop

La situation évolue rapidement et rester informé est une bonne idée. Cependant, être figé sur son téléphone et écouter sans cesse les nouvelles peut être anxiogène. Choisissez une ou quelques ressources fiables clés, telles que l'autorité de santé publique de votre gouvernement et / ou encore provenant de journaux ou canaux de nouvelles de confiance. Évitez de partager de l'information sur les réseaux sociaux sans fondements concrets.


Les bruits et un surplus de stimulis contribuent à l'anxiété, affectant la concentration. Essayez donc de faire une seule chose à la fois et d'utiliser un outil de télécommunication à la fois (e.g. écouter les nouvelles ou la radio pendant que vous travaillez)


5. Soyez reconnaissants

Consigner les succès ou les petits plaisirs dans un journal de gratitude est une bonne habitude à avoir en général. Si cette option est trop exigeante pour vous, prenez quelques minutes par jour et pensez à quoi vous êtes reconnaissant. Cela peut être aussi simple comme dire "Je suis reconnaissant(e) d'avoir produit un bon son lorsque j'ai joué mes cordes ouvertes" ou plus complexe comme de dire "Je suis reconnaissant(e) de vivre à une époque la technologie nous permet de rester en contact".


Gardez en tête que la gratitude peut se trouver côte-à-côte avec la peur et l'anxiété. En gardant une place à ces deux émotions simultanément, vous dites à votre corps et à votre esprit que la réaction de "lutte ou fuite" n'a pas à se battre contre votre attention - ce qui peut diminuer la gravité de la réaction et aider à faire de la place à des choses comme la gratitude.


6. Détendez-vous et amusez-vous

Retournez à vos vieux loisirs (peinture, jeux vidéos, danse, lecture, etc.)! Si vous vivez avec quelqu'un, sortez vos jeux de société! Même si vous êtes seul à la maison, il y a plusieurs plateformes de jeux en ligne que vous pouvez essayer avec vos amis et familles. (e.g. Playing Cards Online)


La musique peut être une source de consolation et de sureté lors de périodes stressantes. Plusieurs ensembles et artistes offrent un accès à leurs archives vidéos et audio. (e.g. The Berliner Philharmoniker's Digital Concert Hall) Permettez-vous d’écouter de la musique qui vous rend heureux et vous donne un sentiment de familiarité.



Même en prenant toutes les mesures ci-dessus, il est indéniable qu'il s'agit d'une situation difficile pour les musiciens, dont les moyens de subsistance sont inextricables du contact social, de la connexion et du partage. Que votre réaction à la crise soit en plongeant dans le travail, la pratique, la composition et l'enseignement en ligne, ou en prenant quelques pas en arrière en vous concentrant sur vous-même de manière introspective, jour après jour, votre réaction est valide et est tout-à-fait normale. Il peut être bénéfique de rappeler que cette situation est une interruption exceptionnelle, et non une fin. Lorsque nous sortirons finalement de cette période, notre appétit collectif pour interragir ensemble et partager la musique sera énorme - et les artistes seront là pour remplir ce besoin essentiel, à la fois pour eux-mêmes et pour le public.


Sources and ressources additionnelles

71 views

LATITUDE 45 ARTS

+1 514 276-2694

info@latitude45arts.com

107, boul. St-Joseph West
Montreal (Quebec)
Canada  H2T 2P7

SUPPORTED BY

 ©2019 LATITUDE 45 ARTS. CREATED BY GABRIEL RIOUX

  • Latitude 45 Arts
  • White Instagram Icon
  • White Spotify Icon
  • Latitude 45 Arts
  • Latitude 45 Arts