Jaap Nico Hamburger's Chamber Symphonies Nos.1&2 released on Leaf Music!



Press release from Leaf Music (voir traduction française ci-dessous)


In honour of Remembrance Day and the 75th Anniversary of the liberation of the Netherlands, Canadian composer Jaap Nico Hamburger presents Chamber Symphonies Nos.1&2, featuring Ensemble Caprice and l’Orchestre Métropolitain de Montréal. The album is released by Canadian classical record label, Leaf Music. While confronting serious and challenging themes, these works are imbued with hope and optimism.



credit Brent Calis

Jaap Nico Hamburger is the Composer in Residence with Mécénat Musica in Montréal. His compositions include commissions from Turning Point Ensemble, Ensemble Caprice, the Jerusalem Baroque Orchestra, and an original contribution for the project ‘400 years of Dutch Keyboard Music’. He was recently commissioned by the Dutch Government and the United Nations’ International Court of Justice to compose a new concerto for harp and orchestra, to be premiered by Lavinia Meijer and the Royal Concertgebouw Orchestra in 2021. Other commissions include works for Discovery Channel, and broadcasting companies in the UK and the Netherlands. He is a Canadian Music Centre Associate Composer, President and CEO, Orange Music Inc., a Vancouver music production company; and, a former member of the Board of Directors of City Opera Vancouver.


Born in Amsterdam, The Netherlands, he started his musical education at the age of three, and studied piano with Ruben Lifschitz, Alexandre Hrisanide and Youri Egorov. He graduated from the Royal Sweelinck Conservatorium of Music, Amsterdam, The Netherlands, with a soloist degree in piano. He has lived in Canada since August 2000. This release follows the August 21, 2020 release of Jaap Nico Hamburger: Piano Concerto, on Leaf Music.


Chamber Symphony No. 1 “Remember to Forget”

Ensemble Caprice under the direction of Matthias Maute

Produced by: Martha de Francisco

Recorded in studio: Église St-Augustin, Mirabel, QC (17/11/2019 - 18/11/2019)

“Remember to Forget” is a phrase from Tenach, The Old Testament. The sentence alludes to the notion that doubt (“I should have…I could have…”), rather than being critical (“Where can I improve?”), is inherently self-destructive. We are not necessarily in control of the outcome of events, but that should not deter us from working hard and striving for the best, all toward the positives in life. “Remember to Forget” is a tone poem, using the colours and structures of sound to advance that story, inspired by the biography of György Ligeti (1923-2006).

This symphony in two movements is an apostrophe to one of the great musical minds of the age. Ligeti’s own influences stretched back to the 15th century and the richness of polyphony, from folk inspirations and a drenched chromaticism through to jazz and polyrhythm of every description. His work is best known through the soundtrack for Stanley Kubrick’s 2001 – A Space Odyssey. This work is a metaphor of a train journey, moving from youth to catastrophe, and through survival to rebuilding, forgiveness, and ultimately to the lessons of the biblical Joseph: to live, work, build, create, and love to the best of your abilities, under all circumstances, every day.


Chamber Symphony No. 2 “Children’s War Diaries”

l’Orchestre Métropolitain de Montréal under the direction of Vincent de Kort

Produced by: Misha Aster

Recorded live at the Violins of Hope concert: Maison symphonique de Montréal (02/11/2019)


Children’s War Diaries” Five diaries of teenagers who were murdered during the Second World War inspired this piece. These children did not survive, but their diaries did. Twenty years after reading these diaries, composer Jaap Hamburger’s 89-year-old mother, Jannie Moffie-Bolle, published her autobiography “Een hemel zonder vogels” (“A sky without birds”). She too was a teenager at the outbreak of the Nazi war in Europe. The book, among other things, describes her experiences in multiple Nazi death camps, including Auschwitz-Birkenau. In 2010, Jaap travelled with her to Israel on the occasion of the presentation of her book at Yad Vashem, the World Holocaust Memorial Center in Jerusalem.


The architecture of the Children’s Memorial at Yad Vashem is uniquely sobering. It memorializes 1.5 million murdered children, approximately 95% of all Jewish children ages 0-18 years old in occupied Europe. This staggering number is what led Raphael Lemkin to introduce the term “genocide” in his 1944 landmark publication, Axis Rule in Occupied Europe. When Jaap – overwhelmed by the starkness of the Children’s Memorial – had left the building and stepped into the blazing Jerusalem sunlight, the contours of a new symphonic work came to mind, virtually complete. The composer went home and wrote it down. “Children’s War Diaries” is a symphony for chamber orchestra in five short movements.


Jaap Nico Hamburger: Chamber Symphonies Nos. 1 & 2

Available now

Buy/stream HERE


MEDIA CONTACT:

Sarah Atkinson

sarah@leaf-music.ca | leaf-music.ca

519-709-1327


BOOKINGS, COMMISSIONS, and MUSIC RENTAL: Barbara Scales

scalesb@latitude45arts.com | latitude45arts.com

514-276-2694

La maison de disques LEAF MUSIC est fière de présenter Jaap Nico Hamburger – Chamber Symphonies Nos. 1 & 2


Pour marquer le jour du Souvenir et le 75e anniversaire de la libération des Pays-Bas, le compositeur canadien Jaap Nico Hamburgerprésente le disque Chamber Symphonies Nos. 1 & 2, avec l’Ensemble Caprice et l’Orchestre Métropolitain de Montréal. Cet album sera publié le 6 novembre 2020 par la maison canadienne de disques de musique classique Leaf Music. Il s’agit d’œuvres qui s’attaquent à des thèmes graves et difficiles, mais qui sont empreintes d’espérance et d’optimisme.


Jaap Nico Hamburger est le « compositeur en résidence » de Mécénat Musica à Montréal. Ses compositions comprennent des commandes du Turning Point Ensemble, de l’Ensemble Caprice et de l’Orchestre baroque de Jérusalem, ainsi qu’une contribution originale au projet « 400 ans de musique néerlandaise au clavier ». Le gouvernement néerlandais et la Cour internationale de Justice des Nations Unies lui ont récemment commandé un nouveau concerto pour harpe et orchestre, dont la première avec Lavinia Meijer et le Royal Concertgebouw Orchestra est prévue en 2021. Ses compositions comprennent également des commandes de la chaîne de télévision Discovery et de sociétés de télédiffusion du Royaume-Uni et des Pays-Bas. Jaap Nico Hamburger est un compositeur agréé du Centre de musique canadienne. Il est aussi président et chef de la direction d’Orange Music Inc., entreprise de production musicale de Vancouver, et ancien directeur de l’Opéra de la ville de Vancouver.

Il est né à Amsterdam, aux Pays-Bas, et a entamé ses études de musique à l’âge de trois ans. Il a étudié le piano auprès de Ruben Lifschitz, d’Alexandre Hrisanide et de Youri Egorov. Il a achevé ses études au Conservatoire d’Amsterdam, aux Pays-Bas, avec un diplôme de soliste au piano. Il habite au Canada depuis août 2000. Ce disque fait suite au disque publié par Leaf Music le 21 août 2020, sous le titre Jaap Nico Hamburger: Piano Concerto.


Symphonique de musique de chambre no 1 – Remember to Forget

Ensemble Caprice dirigé par Matthias Maute

Production : Martha de Francisco

Enregistrement en studio : Église Saint-Augustin, Mirabel (Qc) (17/11/2019 et 18/11/2019)

L’expression « Remember to Forget » est tirée du Tanakh, l’Ancien Testament. La phrase en question fait allusion à l’idée que le doute (« j’aurais dû… j’aurais pu… »), loin d’avoir des vertus critiques (« Qu’est-ce que je peux faire pour m’améliorer? »), est en lui-même autodestructeur. Nous ne maîtrisons pas nécessairement l’issue des événements, mais cela ne devrait pas nous dissuader de travailler fort et de nous efforcer de faire de notre mieux, en mettant l’accent sur les aspects positifs de la vie. Remember to Forget est un poème symphonique, qui s’appuie sur les couleurs et les structures des sons pour mettre en avant une histoire inspirée de la biographie de György Ligeti (1923–2006).

Cette symphonie en deux mouvements apostrophe l’un des grands esprits musicaux de notre ère. Les influences de Ligeti lui-même remontent jusqu’au xve siècle, avec la richesse de ses œuvres polyphoniques. Il s’inspire également du folklore et d’un chromatisme détrempé et ses sources vont jusqu’au jazz et aux musiques polyrythmiques de toutes les catégories possibles et imaginables. L’œuvre la plus connue de ce compositeur est la musique du film de Stanley Kubrick 2001 – L’odyssée de l’espace. Cette œuvre est une métaphore représentant un périple en train, passant de la jeunesse à la catastrophe et à la survie, pour aller jusqu’à la reconstruction, au pardon et, au bout du compte, aux enseignements de Joseph dans la Bible : vivre, travailler, construire, créer et aimer du mieux qu’on peut, en toute circonstance, tous les jours.


Symphonique de musique de chambre no 2 – Children’s War Diaries

Orchestre Métropolitain de Montréal dirigé par Vincent de Kort

Production : Misha Aster

Enregistrement du concert « Violins of Hope » à la Maison symphonique de Montréal (02/11/2019)


« Children’s War Diaries » Cette œuvre s’inspire de cinq journaux intimes d’adolescents assassinés au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Ces enfants n’ont pas survécu, mais nous ont légué leurs journaux intimes. Vingt ans après la lecture de ces journaux, la mère de Jaap Hamburger, Jannie-Moffie-Bolle, âgée de 89 ans, a publié son autobiographie, sous le titre Een hemel zonder vogels (« un ciel sans oiseau »). Elle était elle-même adolescente au début de la guerre nazie en Europe. Son livre décrit, entre autres, son expérience dans plusieurs camps de la mort des nazis, dont celui d’Auschwitz-Birkenau. En 2010, M. Hamburger s’est rendu avec elle en Israël, à l’occasion de la présentation de son livre au mémorial Yad Vashem de Jérusalem. L’architecture du mémorial des enfants de Yad Vashem est tout particulièrement frappante et fait vraiment réfléchir. Le mémorial rend hommage, en effet, au million et demi d’enfants assassinés, représentant 95 p. 100 environ de tous les enfants juifs de moins de 18 ans dans l’Europe occupée par les fascistes. Ce nombre ahurissant est ce qui conduisit Raphael Lemkin à proposer le terme de « génocide » dans son ouvrage qui fit date, à sa parution, en 1944, sous le titre Axis Rule in Occupied Europe. À sa sortie de l’édifice, sous le soleil éclatant de Jérusalem, le compositeur Jaap Hamburger, bouleversé par l’austérité du mémorial des enfants, a vu naître dans son esprit, sous une forme déjà quasi achevée, une nouvelle œuvre symphonique. Il est rentré chez lui pour la mettre par écrit. L’œuvre, intitulée Children’s War Diaries, est une symphonie pour orchestre de chambre en cinq brefs mouvements.


Jaap Nico Hamburger: Chamber Symphonies Nos. 1 & 2

Maintenant disponible

Acheter/écouter ICI


COORDONNÉES POUR LES MÉDIAS :

Sarah Atkinson

sarah@leaf-music.ca | leaf-music.ca

519-709-1327


COORDONNÉES POUR LES RÉSERVATIONS, COMMANDES et LOCATION DE PARTITIONS: Barbara Scales

scalesb@latitude45arts.com | latitude45arts.com

514-276-2694

57 views0 comments

LATITUDE 45 ARTS

+1 514 276-2694

info@latitude45arts.com

107, boul. St-Joseph West
Montreal (Quebec)
Canada  H2T 2P7

SUPPORTED BY

 ©2019 LATITUDE 45 ARTS. CREATED BY GABRIEL RIOUX

  • Latitude 45 Arts
  • White Instagram Icon
  • White Spotify Icon
  • Latitude 45 Arts
  • Latitude 45 Arts